Le sidr ( jujubier )

Qu’est-ce que le Sidr (jujubier) ?

Les feuilles de jujubier sont issues d’un arbre fruitier : le jujubier, « Sidr » en arabe ou « ziziphus lotus » en appellation botanique. 

Originaire de l’Est de la Chine, le jujubier est très répandu dans les parties arides de la péninsule arabique : au Moyen-Orient et il est également très présent dans les zones côtières et désertiques de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique du Nord

Le jujubier est un arbre de la grandeur de l’olivier, il mesure entre 7 et 8 mètres de haut et possède des fleurs aux pétales vert-jaunâtres et des fruits charnus à noyaux, ressemblant aux olives lors de leur apparition puis aux dattes lorsqu’ils arrivent à maturité, leur couleur varie du brun foncé au noir violacé. 

Ses fruits à ses feuilles contiennent des nutriments bénéfiques qui renforcent le système humanitaire. On les utilise dans la préparation de remèdes naturels pour traiter de nombreuses maladies ou à des fins diététiques et esthétiques.

Son fruit « le jujube », que l’on nomme également « la datte chinoise » a un goût doux et vineux, son noyau est broyé pour en extraire une huile utilisée en cosmétique, ses fleurs sont butinées par les abeilles qui nous offrent un élixir d’exception « le miel de Sidr » et ses feuilles sont cueillies, séchées puis réduites en poudre ou conservées en état pour usage thérapeutique, culinaire ou cosmétique.

Ses feuilles sont une source de vitamines riches en potassium, en glucides, en fibre, en protéines, en calcium, en fer, en magnésium, en sodium, en zinc, en sélénium, en cuivre, en souffre, en phosphore et en vitamine B1, B2, B3, B5, B7, C et A. 

En médecine prophétique, elles sont indispensables pour le lavage mortuaire et dans la roqya pour détruire la sorcellerie

Le jujubier « sidr » a été cité dans plusieurs passages dans le Coran : « [Ils seront parmi] des jujubiers sans épines » (Sourate 56, Verset 28)

« Mais ils se détournèrent. Nous déchaînâmes contre eux l’inondation du Barrage, et leur changeâmes leurs deux jardins en deux jardins aux fruits amers, tamaris et quelques jujubiers. » (Sourate 34, Verset 16)

Il est mentionné dans Fath Ul Bari que le Prophète a dit : « Il n’y a pas de comparaison au jujubier « sidr » car il a trois grands bienfaits. Son ombre est fraîcheur et relaxante pour les gens, son fruit est délicieux et il a une douce odeur agréable. » (Fath Ul Bari volume 7, page 313)

Quels sont les bienfaits du Sidr ?

En application cutanée, les feuilles de jujubier : 
  • Traitent les pellicules.
  • Aident à se débarrasser des poux.
  • Calment les irritations du cuir chevelu.
  • Empêchent la chute de cheveux.
  • Renforcent la structure capillaire.
  • Apportent la vitalité aux cheveux.
  • Soignent les maladies de la peau telles que la gale, l’eczéma, le psoriasis ou l’acné
  • Désinfectent les plaies.
  • Apaisent les brûlures (douleurs, démangeaisons, cicatrisation…)
  • Agissent comme antibactériens, anti-inflammatoire et hydratant. 
En ingestion, les feuilles de jujubier : 
  • Préservent des maladies bucco-dentaires.
  • Atténuent l’anémie.
  • Réduisent les risques de tumeurs cancéreuses.
  • Soulagent les douleurs musculaires causées par l’arthrose.
  • Apaisent les brûlures d’estomac.
  • Détruisent les toxines et les vers intestinaux.
  • Traitent la diarrhée, les gaz et les ballonnements.
  • Soignent les maladies respiratoires comme les maux de gorges, les douleurs thoraciques et l’engorgement des poumons.
  • Débarrassent le corps des toxines et des bactéries responsables des maladies.
  • Régulent le trouble du sommeil, l’anxiété, la tension et calment les nerfs lors de moment de stress.
  • Augmentent l’énergie et la vitalité du corps.
  • Réduisent la température du corps lors des fortes chaleurs. 
  • Atténuent les bouffées de chaleurs à la ménopause.
  • Diminuent la soif.
  • Limitent la transpiration excessive dont certaines personnes souffrent.
  • Règlent les cycles menstruels.
  • Soignent les problèmes liés aux ovaires (SOPQ).
  • Augmentent la puissance sexuelle de l’homme (favorise l’érection). 
  • Détruisent la sorcellerie (Roqya).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *